jeudi 29 décembre 2011

Lumières de fête

Bonsoir à tous,

Mieux vaut tard que jamais, j'ai enfin eu le temps de passer faire un tour du côté des Champs Elysées ce soir pour prendre quelques photos des illuminations de Noël et vous les faire partager !

Et c'est parti pour un peu de féérie...

Commençons par la Place de la Concorde et sa traditionnelle Grande Roue, toujours très illuminée (et à la file d'attente assez impressionnante, il fallait être patient pour y monter, ce qui n'a pas été mon cas ce soir).





Continuons par le marché de Noël qui se tient sur le bas des Champs Elysées et quelques unes de ses cabanes amusantes, et un premier aperçu des étranges décorations des arbres cette année (des soucoupes volantes ?!?)













Un manège qui fait la joie des enfants...


... et une chenille qui se prend pour le traîneau du Père Noël : ça semble en laisser quelques uns rêveurs !


Petite vue des deux côtés de l'avenue (heureusement qu'il y a un îlot au milieu pour s'arrêter et prendre des photos, sinon je me serais faite écraser !)



Voici de mon point de vue les plus belles décorations, celles qui ornaient les fontaines du Rond Point des Champs Elysées, d'autant plus magnifiques qu'elles se reflètent dans l'eau des bassins : cerise sur le gâteau, elles sont encore illuminées le matin quand je passe là en bus pour aller à mon travail, je les vois donc tous les jours.




 



















Et pour finir, l'avenue Montaigne et ses illuminations... très belle aussi.




C'est tout pour ce soir, et pour cette année aussi, rendez-vous l'année prochaine pour de nouveaux voyages en images, et bonnes fêtes de fin d'année à vous tous !

samedi 24 décembre 2011

Joyeux Noël !

Bonjour à tous,

Ca y est, c'est enfin le jour du réveillon, j'ai l'impression que 2011 a filé à toute vitesse et que le précédent réveillon a eu lieu il y a peu de temps.

Pour rattraper un peu le temps, voici quelques photos du premier Noël de Sushi, pour vous souhaiter de bonnes fêtes !






JOYEUX NOEL
MERRY CHRISTMAS



Passez de bonnes fêtes et à bientôt.

dimanche 11 décembre 2011

Mon beau sapin...

Bonjour à tous,

Retour en France aujourd'hui, pour un article de saison (eh oui, plus que deux semaines avant Noël !)
Personnellement, j'adore les fêtes de Noël et surtout les appartements décorés avec un beau sapin et des guirlandes partout, mais il y a un petit hic chez moi : Sushi a tendance à croire que le sapin de Noël est un jouet géant ! 
Donc, depuis quelques années, je ne faisais plus de sapin, mais ça me manquait... 
Alors hier soir, j'ai décidé d'en faire un cette année, au pire je risque de le retrouver par terre en rentrant un soir du travail ou de découvrir quelques boules qui auront roulé par terre...
Et voici donc le résultat :

 

J'ai limité les risques en en faisant un artificiel, car si j'en prenais un vrai, j'en connais une qui aurait peut-être mâchouillé les branches et mis des épines partout... Là, le seul risque, c'est qu'elle pense qu'il y a plein de jouets brillants pour elle !
Bien évidemment, elle s'y est tout de suite intéressée (pas folle la guêpe, même si c'est une chatte !) :




Après, elle s'est dit que tant que j'étais là, et surtout avec l'appareil photo, elle avait plutôt intérêt à ne pas faire de bêtises et elle a donc fait mine de rien (quoi, vous ne voyez pas son auréole ?) :







Bon, chassez le naturel, il revient au galop, Sushi n'a pas pu s'empêcher d'embêter sa copine qui voulait lui jouer des musiques de Noël... la preuve en photo et en vidéo :


video


Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui, préparez bien les fêtes !
A bientôt !

dimanche 27 novembre 2011

En explorant Knossos...

Bonjour à tous,

Oui, je sais, j'ai été un peu longue à revenir ici pour vous montrer de nouvelles images pour se dépayser un peu en cette fin d'automne, mais quelques microbes et virus de saison m'ont mise à plat et je me suis reposée. Maintenant que ça va mieux, je peux de nouveau vous emmener vers la Crète, comme promis il y a quelques semaines, pour une visite de Knossos, où je vais m'efforcer de vous montrer certains aspects méconnus du site.

Pour beaucoup d'entre vous, quand on évoque Knossos, le palais minoen découvert par Sir Arthur Evans, voici une des premières images qui vient à l'esprit : 


On a aussi celle-ci, surtout pour sa fresque très connue : 


Et aussi la salle du trône et ses fresques colorées (très souvent, il faut faire la queue pour y entrer car c'est un des "passages obligés" des groupes de touristes qui visitent le site) :


Comme je l'ai déjà dit dans mes précédents articles sur Knossos, la visite guidée telle qu'elle est organisée par de nombreux tours opérateurs dure entre 1 h et 1 h 30, et est souvent couplée sur une demi-journée avec la visite du musée archéologique d'Héraklion : autant dire que vu la taille du site (le palais avait plus de 1 000 pièces à l'époque de son apogée, réparties jusqu'à 5 étages), il est évident que le visiteur ne voit qu'une petite partie du lieu, toujours la même selon un circuit bien défini parfois tracé par des cordes.  Certes, la visite guidée a son utilité, surtout si on ne connaît pas la civilisation minoenne, mais elle ne laisse pas de temps libre après pour flâner sur le site et en découvrir des parties méconnues ; c'est pourquoi l'idéal, si on peut, est de retourner seul à Knossos ensuite, et de s'y promener à son rythme, en découvrant notamment la partie en contrebas du centre du site, où il y a beaucoup de choses à voir, comme je vais vous le montrer. Et c'est parti pour une visite un peu plus longue de Knossos...

Pour tout le monde, la visite commence sur une esplanade au centre de laquelle se dresse une statue de Sir Arthur Evans (souvent le premier arrêt du guide). De cet endroit, on a un premier aperçu des bâtiments qui composent le site ; de là, on peut choisir soit de se rendre dans la cour centrale (comme toutes les visites guidées), soit de prendre un autre sentier qui descend vers d'autres bâtiments, en contrebas...


... et c'est par là que nous allons commencer la visite aujourd'hui :


Voici ce qu'on appelle "la maison sud", qui aurait appartenu au Grand Prêtre du palais et qui avait trois étages : on peut en voir encore quelques vestiges qui donnent une idée de ce qu'elle devait être à l'époque de sa splendeur.



Le chemin permet de contourner la maison et d'en avoir un aperçu assez complet (personnellement, j'aurais adoré pouvoir aller me promener dans le bâtiment, mais si tout le monde le faisait, il se dégraderait trop vite... tant pis, je me suis contentée de regarder de loin) :


Tandis qu'on continue la visite par le bas du site, on remarque l'un des symboles qui se dresse dans un coin de la cour et se découpe dans le ciel, les cornes de taureau (un animal important dans la religion minoenne, avec notamment des jeux "tauromachiques" où des jeunes gens sautaient sur le dos de la bête en pleine course, comme représenté sur une fresque célèbre de l'époque) :


A certains endroits du site, on voit que la nature avait repris ses droits, et qu'elle n'en a pas été délogée même pendant les fouilles, comme ici avec cet arbre qui s'est enraciné au milieu d'une des pièces du site, et y est toujours !


Faire le tour du site par le bas permet de mieux voir les murs de base du palais, de découvrir notamment une partie du réseau de canalisations du lieu, et aussi de voir des parties qui n'ont pas été restaurées par Sir Arthur Evans et sont restées en l'état de leur découverte :






Bien sûr, au bout d'un moment, en arrivant du côté nord du site, on revient vers les parties plus connues, notamment ce très célèbre portique avec son taureau en train de charger, un des bastions de l'entrée nord du palais, restauré.



On peut continuer le tour du palais pour revenir à la première cour, afin de poursuivre la visite par la partie centrale du site.

En arrivant sur la cour centrale, on découvre d'autres bâtiments, des lieux de stockage, des pièces d'habitation. Là encore, on peut entrer à certains endroits, et n'en voir d'autres que de loin (j'ai d'ailleurs eu la surprise de voir qu'on ne peut plus entrer dans un des bâtiments que j'avais pu visiter il y a 5 ans, lors de ma précédente visite, sans doute pour le préserver).





Et pour finir la visite, une petite pause sur les gradins du théâtre, pour profiter un peu du calme du site avant de retourner à la civilisation (et surtout à l'agitation de la ville d'Héraklion, à quelques kilomètres seulement du site).


Et voilà, j'espère que vous aurez apprécié la visite (et le beau ciel bleu, car en ce moment, quand on regarde dehors, ce n'est pas la même couleur !).

A bientôt.